Restez informé des nouveautés et événements à venir.

Public ou privé? Le temps, c’est de l’argent!

Devoir choisir ou non de réaliser une partie des services médicaux en lien avec sa grossesse au privé est un dilemme que plusieurs femmes enceintes vivront dès le début de leur grossesse. Il peut être difficile de s’y retrouver quand on reçoit une tonne de prescriptions et qu’il s’agit de notre première grossesse. Vers qui se diriger? Quand seront ces rendez-vous? Pour vous faciliter la vie, les cliniques Prenato maximisent le nombre de services disponibles en clinique et en un seul rendez-vous. Une bonne façon de sauver du temps et des déplacements!

Pour plusieurs couples, la décision revient souvent uniquement au coût. Il est important de mentionner que la plupart des services Prenato sont remboursés par les assurances privées collectives. Si ce n’est pas le cas, ils sont déductibles d’impôt en soins de santé. Malheureusement, souvent sans comparer la fiabilité des tests offerts, la personnalisation du service, le suivi médical des résultats, le service d’échographie ou encore le nombre de rendez-vous évités. Le tout, parfois même sans vérifier auprès de leur assureur les remboursements auxquels ils auraient droit puisque la majorité de nos services sont remboursés. Si ce n’est pas le cas, ils sont entièrement déductibles d’impôt en soins de santé.

Nous avons donc eu l’idée de comparer les services complets d’une grossesse, soit l’échographie du premier trimestre (clarté nucale), le dépistage prénatal et les routines I-II qui sont des bilans sanguins incluant le test de diabète gestationnel, l’échographie du deuxième et l’échographie du troisième trimestre.

D’abord, si vous choisissez d’aller au public, il faudra vous assurer de l’accessibilité des services. En effet, pour plusieurs secteurs, obtenir une échographie à n’importe quel trimestre est difficile, voire impossible, au moment opportun avec le débordement des services. Certaines futures mamans n’auront pas le choix de réaliser leur échographie au privé pour ne pas dépasser les délais nécessaires.

Public

Suite à sa première rencontre chez le médecin ou avec sa sage-femme, la femme enceinte devra prendre plusieurs rendez-vous. Son premier rendez-vous sera pour réaliser une première prise de sang pour son premier bilan sanguin (routine I) et son dépistage prénatal par marqueurs sériques. Lors d’un deuxième rendez-vous, elle réalisera son échographie de clarté nucale. Un moment qui dure parfois qu’une quinzaine de minutes seulement. Puis, lors de son troisième rendez-vous, elle effectuera sa deuxième prise de sang de dépistage prénatal par marqueurs sériques, puisque le dépistage prénatal du Programme québécois de dépistage prénatal de la trisomie 21 se fait en 2 prises de sang différentes. Malgré d’avoir fait faire leur clarté nucale au public, certaines femmes n’auront pas la garantie d’avoir une place pour leur deuxième échographie vers 21 semaines. Le fait que les horaires soient largement remplis aux 15 minutes, plusieurs patientes subissent un temps d’attente interminable et imprévisible. Rien de plus angoissant que d’attendre à travers d’autres mamans avec le même sentiment. Cela se reproduira malheureusement au troisième trimestre pour celles qui auront besoin d’une évaluation de la croissance. Pour sa routine II (test de diabète gestationnel), elle aura besoin d’un autre rendez-vous. C’est donc, plusieurs appels plus tard, avec des frais de stationnement, de transport et d’absence au travail qu’elle finira dans la salle d’attente d’un CLSC. Suite à tous ces rendez-vous, elle obtiendra finalement ses résultats de dépistage vers la 18e semaine de grossesse. Si son risque est élevé (= ou > 1/300), on lui proposera de passer un test d’ADN fœtal pour des résultats à la mi-grossesse avec son bedon plutôt arrondi.

Prenato

Cette même femme enceinte déciderait plutôt de confier ses soins périnataux à la clinique Prenato. Elle contacterait une seule personne pour réserver tous ses rendez-vous. Lors de son premier rendez-vous, elle serait accueillie pour réaliser son dépistage prénatal (marqueurs sériques ou ADN foetal), sa routine I et son échographie de clarté nucale (plus longue et plus détaillée). Quoi de mieux que de voir si bébé a bien tout ce qu’il faut pour bien grandir, d’apprécier ses petits mouvements lorsqu’on le dérange et d’en garder le souvenir! Vers sa 13e semaine, elle aurait tous ses résultats et si jamais son risque était élevé (= ou > 1/2500), on lui offrirait un test d’ADN fœtal sans frais supplémentaire avec lequel elle aurait un résultat en 3 à 5 jours ouvrables. Elle a la possibilité de prendre à ce même rendez-vous, sa prochaine échographie du deuxième trimestre pour la morphologie. Avec des horaires flexibles et accessibles, il y a peu d’obstacles pour obtenir un rendez-vous dans la période idéale. Au fait même, la troisième échographie est autant accessible. Cette maman pourra visualiser bébé de haut en large, et même pouvoir repartir avec de beaux souvenirs capturés durant l’examen. Vers la fin de sa grossesse, elle reviendrait chez Prenato pour son test de diabète gestationnel (routine II). Selon la clinique choisie, elle pourrait avoir droit à un espace bureau pour travailler ou se reposer pendant l’attente de ce test un peu plus long. Rappelons que tout au long de sa grossesse, elle aurait accès à l’équipe en soins infirmiers Prenato si elle a des inquiétudes ou des questions. Parce que oui, nos clientes peuvent bénéficier de l’accompagnement prénatal en ligne directe. Essayez sinon de parler à un(e) professionnel(le) aussi expérimenté(e) en périnatalité dans un délai rapide dans le contexte actuel… Ce sera difficile!

Alors, pourquoi se priver de Prenato? Un service personnalisé, empathique et humain. Un suivi médical professionnel et irréprochable. Une équipe dynamique, passionnée et expérimentée en périnatalité. On attend votre courriel ou votre appel au 1 888-795-6258!

** Ces services sont offerts chez Prenato Québec, Montréal, Vaudreuil-Dorion, Rive-Nord et Rive-Sud de Montréal.

À propos de l'auteur

Alexandra

Infirmière Clinicienne - Prenato

Alexandra est infirmière clinicienne chez Prenato, diplômée de l’Université Laval, à Québec. Cumulant 5 années à travailler auprès de la clientèle en obstétrique et en CLSC en périnatalité avant son arrivée chez Prenato, ainsi que maman de deux enfants, elle sait mettre à profit son écoute, son empathie et sa bienveillance au service de ses patient.es. Ce qu’elle apprécie le plus de son rôle chez Prenato? Prendre le temps d’accompagner et d’informer les futurs et nouveaux parents afin qu’ils puissent faire des choix éclairés et développer leur confiance et leur autonomie parentale.

Apprenez-en plus

1
2

Restez informé des nouveautés et événements à venir.